La villa Balny, havre de paix dans le delta du Mékong

Villa Balny-Vietnam-Fleurs de frangipanierSituée près de My Tho, province de Tien Giang, la villa Balny a une histoire particulière. C’est l’histoire d’Alexandre qui a fui le Vietnam avec un de ses frères lors de l’exode « boat people ».
Dès qu’il a pu revenir au Vietnam, il a fait construire la villa pour sa mère. Quand vous passez une journée à la villa Balny, dans le village de Dao Thanh, vous appréciez son charme et son atmosphère familiale. Les moments de la journée sont joyeux en cuisine ou sur la terrasse avec Madame Gung…

La villa Balny, une histoire familiale unique

Villa Balny-Vietnam

Pourquoi un nom français pour cette maison au Vietnam ? En fait, c’est le point de départ de son histoire. Le Balny*, bateau français, a recueilli Alexandre et son frère aîné quand ils ont quitté le Vietnam, lors de l’exode « boat people » à la fin des années 70. Alexandre, un des enfants de Madame Gung** vit en France où il exerce le métier d’infirmier. Dès qu’il a pu, il est revenu au Vietnam pour faire construire cette maison. Demeure familiale avec deux chambres d’hôtes, la villa Balny est aménagée avec simplicité et charme. Elle offre une belle terrasse et un jardin où chacun apprécie la fraicheur et le parfum fruité des frangipaniers en fleurs.

Vivre comme en famille à la villa Balny

Avec Madame Gung, c’est la détente assurée…

Madame Gung-Villa Balny-Vietnam

Elle adore faire visiter sa maison, passer du temps dans le jardin verdoyant ou faire une pause autour d’une boisson fraiche avec vous sur la terrasse. Bien qu’ayant épousée un sous-officier vietnamien de l’Armée Française, Madame Gung parle uniquement le vietnamien… Et oui ! En fait, peu importe !… Son sourire, son énergie, sa joie de vivre font d’elle l’hôtesse qu’on aimerait souvent croiser en voyage… Les recettes locales n’ont plus de secret pour celui qui fait une halte à la villa Balny…

En cuisine, avec Hop, une des sœurs d’Alexandre, vous confectionnez les nems et d’autres spécialités locales en un tour de main… Au potager avec Hop, vous cueillez les légumes frais et les herbes parfumées. Ensuite, vous pouvez l’aider à préparer un délicieux dîner. Hop sait donner la bonne explication pour réussir un plat ou une sauce… Et tout le monde se régale dans la bonne humeur… ☺

Parcourir les alentours à vélo

Villa Balny-Enfants en uniformes scolairesPartir tôt le matin à vélo, c’est extra… Vous traversez les villages et la campagne paisible de cette région plutôt riche. Bien sûr, vous croisez quelques mobylettes pétaradantes !… Cela fait partie du décor local… Vous croisez aussi les jeunes enfants en chemin pour l’école. Vêtus de leur uniforme, ils vous adressent de grands sourires et des petits signes de la main. My Tho, la ville la plus proche du village Dao Thanh, est à environ 3 kilomètres. Une balade facile, les routes et les chemins sont très praticables…

La villa Balny, véritable havre de paix, vaut vraiment ce petit détour dans le delta du Mékong. Et, quand vous repensez au sourire de votre hôtesse, Madame Gung, vous n’avez qu’une envie, celle d’y retourner…
A l’agence, Martine en parle avec un enthousiasme communicatif… Si vous avez envie de parler de votre séjour, vous êtes bienvenu sur ce blog. Alors, à bientôt ☺

* Le Balny, aviso-escorteur de la Marine Nationale, a effectué des missions « boat people » au début des années 1980.
** Gung signifie gingembre
A découvrir ici :
Nos voyages sur mesure au Vietnam

4 commentaires

  1. Ayant participer a la mission du Balny de 1982, cela me touche beaucoup de voir la réussite de l’un de nos ”passager” j’espere depuis longtemp pouvoir un jour aller au Vietnam, j’ai maintenant le lieu pour fermer la boucle.
    Eric
    Quebec

    • Si vous passez par la Villa Balny lors d’un prochain voyage, n’hésitez pas à relater votre séjour sur ce blog. Les conseils et les récits entre voyageurs sont toujours agréables…

  2. Située dans un environnement calme et très agréable,la villa offre un logement de grande qualité. L’accueil est chaleureux et la nourriture excellente. Nous recommandons vivement cette étape dans le delta du Mekong.

  3. voyageuse libre

    Ah, moi qui rêve du Vietnam depuis mon enfance… Ce récit me donne vraiment envie d’aller à la découverte de ce pays 🙂 Merci pour ces articles.
    Bon vent !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.