Réussir sa croisière au Vietnam : au Nord sur la baie d’Halong, au Sud dans le Delta du Mékong

Naviguer entre les pains de sucre de la baie d’Halong à bord d’une jonque privée, ou encore sillonner les canaux poétiques du Mékong sur une barque traditionnelle, entre végétation abondante et marchés flottants… À cette évocation, les images défilent. En effet, qui n’a jamais rêvé de se réveiller sur l’eau, au milieu des paysages saisissants de l’ancienne Indochine ?

Mais une croisière au Vietnam ne s’improvise pas. Ha Long et le Mékong sont des sites majestueux qui font rêver, et pour éviter la foule, le choix de votre bateau et de votre itinéraire se révèlent primordiaux.

Voici nos conseils pour une croisière réussie.

Découverte de l’incontournable baie d’Halong, au Nord du Vietnam

Spectaculaire, Halong est l’une des plus admirables baies de la planète. C’est une étape incontournable lors d’un voyage au Vietnam. Ce panorama féérique, parsemé de somptueuses îles karstiques multiformes, est d’ailleurs inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO. 

La baie d’Halong est un vrai lieu de vie. Elle compte plus de 200 îlots au milieu desquels 1600 habitants ont installé leurs maisonnettes flottantes. Parmi eux, de nombreux pêcheurs, dont les nacelles en bambou tressé sillonnent la baie chaque jour. 

Vue de la baie d’Halong

Ce paysage mythique se découvre bien entendu en bateau. Mais attention, la plupart des embarcations touristiques empruntent toujours le même itinéraire et amènent leur flot de passagers dans les mêmes endroits… Il est donc essentiel de choisir un bateau qui se distingue à la fois par sa petite capacité, son authenticité et son parcours. Afin de vous assurer une découverte sereine des lieux, nous vous recommandons d’opter pour des jonques traditionnelles privées ou de petite capacité, que vous pouvez privatiser. Vous aurez ainsi le choix d’un un circuit différent, loin de la foule que vous ne croiserez qu’à l’embarquement au port, et de grandes chances de vous arrêter sur de jolies criques ou grottes naturelles où vous serez seuls au mouillage. 

Plusieurs jonques entrent dans ces critères. La plus récente, la jonque Peony, est aussi la plus moderne et vient de mettre au point un nouvel itinéraire. Le Bhaya Legend, très haut de gamme, sera idéal pour les couples qui cherchent à combiner tranquillité et confort. Quant aux familles, elles apprécieront de partager les nombreuses cabines du Dragon’s Pearl. N’hésitez pas à nous contacter pour connaître le détail de ces différentes options.

Une crique dans la baie d’Halong

Il est possible de partir pour une croisière d’une journée. Au programme, excursion dans la baie, déjeuner à bord de votre jonque et baignade dans les eaux couleur de jade du golfe du Tonkin. Vous pouvez également prévoir de passer une ou deux nuits à bord pour vous imprégner des lieux et profiter des différentes activités proposées. Vous aurez l’occasion de visiter une ferme traditionnelle de culture de perles, ainsi qu’un authentique village de pêcheurs. Vous profiterez de baignades et de sorties en kayak pour déambuler au plus près de l’eau. Certaines croisières proposent même des séances de Tai Chi, de pêche, des cours de cuisine, une sortie à vélo sur l’île de Cat Ba, voire même un dîner dans l’une des splendides grottes naturelles de la baie…

Un village traditionnel de pêcheurs dans la baie

Les meilleurs mois pour se rendre au Nord du pays sont ceux d’avril et mai. En effet, de décembre à février et parfois jusqu’à mars, l’air peut être chargé de brouillard, et la mousson s’installe au mois de juin et jusqu’à octobre.

Naviguer au fil du Mékong, au Sud du pays

Autre incontournable de votre voyage au Vietnam : le Delta du Mékong, ce long fleuve mythique de l’Asie du Sud-Est. Plus qu’un fleuve, le Mékong est une route où foisonnent les villages et marchés flottants, les canaux affluents qui se perdent dans la végétation, les poissons géants… un monde à part, réellement fascinant ! C’est dans cette paisible région que Marguerite Duras passa son enfance dans les années 20 et 30, à l’origine de son roman L’Amant. 

Paysage du Delta du Mékong

Afin d’explorer le Mékong dans les meilleures conditions, embarquez à bord d’un bateau que l’on appelle un Bassac, une jonque en bois assez grande pour admirer la vie sur le fleuve, lire et se détendre sur le pont, et même profiter d’un cours de cuisine organisé par le Chef du restaurant. Des escales sont prévues, durant lesquelles vous pourrez vous balader à bicyclette à travers les vergers, visiter d’anciennes pagodes, et surtout découvrir la vie quotidienne des habitants du Delta. Les Vietnamiens forment un peuple extrêmement accueillant, et échangeront volontiers sourires et gestes de la main en vous croisant. 

Le charme de cette croisière réside dans la découverte des canaux affluents du fleuve, à bord d’un sampan, la petite barque locale. Vous serez enchantés par l’atmosphère que vous réservent ces canaux, et leur très grande variété. Traversez rizières, jardins de bonsaï, villages et marchés flottants, faites une escale pour visiter une maison traditionnelle, aventurez-vous dans la forêt de mangrove de Tra Su… avant de remonter à bord du Bassac, où vous pourrez passer la nuit. Si vous le préférez, choisissez de dormir à la Villa Balny, un havre de paix dans les alentours de My Tho, où il est possible de privatiser une partie de la villa pour votre famille.

Sur un canal du Delta du Mékong

Il faut compter au moins deux jours et une nuit pour cette excursion dans le Delta du Mékong. Si vous souhaitez profiter plus longtemps de ses paisibles canaux, il est tout à fait possible de prévoir trois nuits à bord du Bassac et de prolonger votre croisière jusqu’à Phnom Penh.

La meilleure période pour envisager une croisière sur le Mékong, qui jouit d’un climat tropical, se situe entre novembre et avril. A ne pas manquer : Le marché flottant de Cai Rang et ses centaines de petits bateaux, embarcations et canots remplis de fruits, de légumes et de riz, mais aussi d’épices, de vêtements… une manière très intéressante de partir à la rencontre des habitants du Delta, de découvrir leur quotidien et leurs habitudes.

Une femme prépare des fleurs de nénuphar sur un marché flottant du Delta

De la Baie d’Halong au Delta du Mékong, le Vietnam regorge de beaux endroits où l’histoire et le présent cohabitent indolemment et n’en finiront pas de vous surprendre. Retrouvez toutes nos idées de voyages au Vietnam et n’hésitez pas à nous appeler !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.