Julie Gonzalez, spécialiste de l’Amérique latine : la “pura vida” ou la joie du voyage

Un coup de tonnerre retentissant la réveille. Elle se lève et s’approche de la fenêtre ouverte. Elle est alors saisie par le spectacle qui se déroule sous ses yeux : dans la nuit faiblement éclairée par la lune, les éclairs illuminent le ciel et l’océan déchaîné. Elle observe les vagues s’écraser dans un flot d’écume et le sable tourbillonner sur la plage. Quelle beauté ! Julie savoure le moment jusqu’à ce l’orage se calme, et part se recoucher, en prévision de la journée de marche dans la jungle prévue le lendemain.

Une personnalité pleine d’allant

Originaire de Bordeaux, Julie est une jeune fille au caractère enjoué qui développe très tôt une curiosité pour le monde qui l’entoure. Elle découvre l’Europe à travers les nombreux voyages qu’elle fait avec sa famille. Grisée par ses périples, elle a toujours une carte à la main et s’enquiert de savoir quel chemin emprunter et quelle sera la prochaine visite. Sa personnalité avenante, son esprit avide de liberté et son engouement pour la découverte de nouveaux horizons l’amènent naturellement à s’orienter vers le monde du voyage.

Après une licence de gestion effectuée en alternance à Bordeaux, elle part pour Angers suivre un Master de management des entreprises du tourisme. Dans le cadre d’un stage, elle postule chez Makila pour travailler aux côtés de Muriel Teixeira qui gère le pôle consacré à l’Amérique latine et aux Etats-Unis. A ses côtés, elle s’initie au métier de voyagiste sur-mesure tout en étudiant le continent américain et plus particulièrement la culture latino-américaine. Séduite par l’aspect “sur-mesure” de l’agence qui lui permet de confectionner des voyages très différents, et encouragée par l’efficacité de son binôme avec Muriel, elle décide d’effectuer son deuxième stage au sein de Makila. Elle finit par intégrer durablement l’agence en signant son premier CDI en septembre 2018.

Connaissant peu l’Amérique latine au départ, elle développe une réelle affection pour cette région du monde, dont la culture correspond à son caractère jovial et dynamique.

Efficace et précise, Julie est sensible à la reconnaissance dont lui font part ses clients qui rentrent de voyage, ce qui nourrit son enthousiasme et l’enjoint à poursuivre dans cette voie.

Un séjour marquant au Costa Rica

Quelques mois après son arrivée chez Makila, elle s’envole pour le Costa Rica, et pose ainsi pour la première fois un pied en Amérique latine. Elle a pour mission de dénicher pour ses clients de nouvelles expériences d’aventure au plus proche de la nature, dans ce petit pays où il fait bon vivre et où la population est avide de transmettre son enthousiasme. Un premier grand voyage qui la conforte dans l’idée que l’on peut tirer de belles leçons de l’art de vivre latino-américain et de la joie communicative des costaricains en particulier.

Aras rouges dans le Parc national du Corovado, Costa Rica

Elle décrit le Costa Rica comme un pays “à part” en Amérique centrale, connu pour la richesse naturelle de ses régions. Doté de paysages très différents, le Costa Rica offre ses nombreuses plages aux amateurs de surf et autres activités de bord de mer, tant du côté des Caraïbes que du Pacifique. A l’intérieur des terres, les forêts tropicales et les étendues où dominent les volcans regorgent d’animaux exotiques et proposent de nombreuses activités sportives plus ressourçantes les unes que les autres.

A peine arrivée à destination, Julie est marquée par l’attention portée par les costaricains à leur environnement naturel. Elle est enchantée de voir à quel point cette nature est exubérante et omniprésente, tant visuellement que dans l’esprit des gens. La protection de la faune et de la flore locales est réellement au coeur des préoccupations de la population. 

A bord du bateau qui l’emmène à travers les canaux dans la forêt tropicale du parc national de Tortuguero, le capitaine prend le temps de s’arrêter régulièrement pour que son hôte ne rate rien de ce qui se passe autour d’elle. Il est aussi émerveillé qu’elle devant l’apparition d’une loutre aux abords du bateau, ou encore par les acrobaties d’un singe qui passe de branche en branche au-dessus d’eux. Elle retrouve cette passion chez le gérant du Tortuguero lodge qui lui explique avec entrain les effets naturels et bénéfiques contre les moustiques d’une des plantes qui pousse dans son parc.

Parmi ses plus beaux souvenirs, Julie cite sa journée entre descente en Tyrolienne et ponts suspendus dans la jungle à proximité du volcan Arenal… Une expérience riche en émotions qui s’est terminée par un moment de détente dans les sources chaudes du somptueux parc tropical de Tabacón.

Bien décidée à trouver la perle rare pour ses clients, Julie est rentrée de ce voyage avec des contacts dont elle a éprouvé le sérieux et la réactivité… et un engouement encore grandissant pour l’Amérique latine, une région du monde qui, décidément, ne pouvait pas mieux lui correspondre.

Volcan Arenal, Costa Rica

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.