Muriel Teixeira, spécialiste des “Amériques”: l’humain au centre du voyage

Sillonnant les rues pavées de la vieille ville de Carthagène en Colombie, Muriel observe un jeune artiste en train de peindre avec les mains. Trouvant ses dessins très réussis, elle s’approche pour le féliciter. Touché par son enthousiasme, l’artiste lui brosse rapidement un portrait d’elle et de son mari, qu’il leur offre. S’ensuit alors une conversation animée sur son histoire personnelle et celle de son pays… Muriel décide de lui commander plusieurs portraits et repart gaiement vers son hôtel.
Partir à la rencontre des gens, découvrir les populations. C’est ce qui fait la spécificité des voyages de Muriel.

La fibre latine

D’origine italienne, Muriel a toujours eu une tendresse particulière pour les pays latins.

Elle prend goût aux périples avec sa famille qui l’emmène visiter les pays d’Europe chaque année et finit par se passionner pour l’univers du voyage -en particulier en Italie, en Espagne et au Portugal, d’où est originaire son mari.

C’est donc tout naturellement qu’elle entre à la Compagnie Italienne de Tourisme (CIT), où elle se forme aux métiers du secteur et se spécialise dans la confection de séjours en Italie. Déjà très impliquée dans les vacances qu’elle prépare pour ses voyageurs, il lui tient à coeur qu’ils en gardent un précieux souvenir.

Quand un de ses clients réguliers l’interroge sur la possibilité d’effectuer un voyage en Afrique du Sud, elle se tourne vers une ancienne collègue partie chez Makila. L’expérience se révélant très satisfaisante, elle restera en lien avec l’agence quelques temps, avant de décider de la rejoindre, en 2006.

Elle est alors saisie par l’exigence de la clientèle Makila, qui va de pair avec la connaissance pointue de chaque destination dont sont responsables les experts de l’agence. 

Pendant 6 ans, travaillant en binôme, Muriel se spécialise sur les destinations latines, de l’autre côté de l’Atlantique cette fois. Elle profite de ses voyages pour approfondir sa connaissance du terrain : le Brésil où les gens gardent le sourire en toutes circonstances, l’Equateur méconnu et ses îles Galapagos incomparables, le Pérou qui regorge du savoir fascinant des Incas… Une fois en Amérique latine, elle s’intéresse aussi à l’autre Amérique, celle du Nord, et découvre la frénésie de Las Vegas, les couleurs du Grand Canyon et des grands parcs des Etats-Unis.

En 2012, elle prend la tête du pôle “Amériques” de l’agence: elle devient la spécialiste Makila de l’Amérique latine et des Etats-Unis. Pour la seconder, Muriel recrute Julie Gonzalez, jeune fille dynamique et fraîchement diplômée d’une licence de management du tourisme. Le duo fait rapidement ses preuves.

Oser l’expérience humaine

Comme nombre de ses collègues chez Makila, Muriel est éprise des “grands espaces”: la force imposante des glaciers en Patagonie, ou encore les puissantes chutes d’Iguazù au Nord de l’Argentine font partie de ces paysages de nature qui la bouleversent, lui renvoyant la perspective de sa fragilité humaine.

Mais par dessus tout, Muriel aime aller à la rencontre des gens. A la recherche du contact humain, elle découvre un pays à travers ses habitants et sa culture. Flâner sur les marchés colorés, parler aux autochtones, les comprendre, échanger… fait partie intégrante du voyage. Aux villes et musées, elle préfère les paysages et lieux vivants, pour ce qu’ils dégagent.

Grâce à ses liens avec les partenaires locaux, elle peut entrer en contact avec des communautés et proposer à ses clients de vrais échanges avec les populations. Le tout, loin de la foule.

Muriel est aussi, selon ses collègues, celle qui ose le plus. Ainsi, après avoir organisé pour de futurs voyageurs une étape dans un fabuleux hôtel 5 étoiles au Pérou, elle n’hésitera pas à leur proposer une nuit dans une communauté indienne sur une île au milieu du lac Titicaca… dans une chambre spartiate et sans douche. Une soirée passée autour du feu à échanger avec les indiens, à écouter leurs incantations, essayer de comprendre leurs croyances… Une vraie expérience de rencontre et de partage qui sort de l’ordinaire. 

C’est aussi sa manière de faire travailler les artisans locaux et de favoriser le tourisme durable. 

Très organisée, Muriel ira toujours au bout des choses. Selon ses collègues, elle a une solution à tout. Et si vous avez déjà écrémé ses multiples destinations, sachez que Muriel a également un attachement particulier pour l’île Maurice et les Maldives, dont elle connaît les moindres recoins…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.