Des terres sauvages aux fonds marins, les deux visages de la Tanzanie

Nous cherchions un itinéraire fait de découverte et de grand dépaysement, qui puisse se clore par quelques jours de plongée dans un lieu privilégié… racontent Aurore et Thomas, fidèles voyageurs Makila. Sans être très expérimentés, il était important pour nous de plonger dans un endroit réputé pour la qualité de ses fonds marins. Nous avons été comblés par le circuit que Laure a élaboré pour nous en Tanzanie”. 

A travers ce voyage, Aurore et Thomas ont pu profiter de plusieurs jours de safaris dans les merveilleux parcs du Lac Manyara, du Tarangire et du cratère du Ngorongoro, avant de se retirer au calme de l’île de Pemba, au large de Zanzibar, où la vie sous-marine est d’une beauté incomparable. Nous retraçons pour vous les grandes étapes de ce périple.

Virée dans le Parc national de Manyara et son lac bruissant de vie

L’avion se pose à Arusha, au Nord de la Tanzanie. Après une demi-journée à reprendre des forces au bord de la piscine avec vue sur le Kilimandjaro, les voyageurs Makila sont pris en charge par un chauffeur-guide qui leur est dédié. Le périple commence avec la découverte du magnifique lac Manyara et du parc national qui l’entoure.

Il s’agit d’un immense plan d’eau qui s’étend sur 40 km de long et 13 km de large, au creux de la vallée du Rift. On y accède par un chemin escarpé qui traverse une forêt tropicale où courent de nombreux ruisseaux. A la sortie de la forêt, le lac se dévoile dans toute son étendue, animé par plusieurs centaines d’espèces d’oiseaux, notamment des colonies de flamants roses.

Les arbres du parc abritent de nombreux singes et volatiles, mais aussi des lions : le bush alentour, détrempé et sableux, oblige ces derniers à monter aux arbres s’ils ne veulent pas se mouiller les pattes. Girafes, éléphants et duikers sont aussi présents en nombre, ainsi qu’une espèce endémique de babouin.

Nous vous recommandons de passer au moins une demi-journée au contact de cette faune et de cette végétation foisonnantes. Il est possible de loger dans l’escarpement rocheux de Manyara, pour une expérience au plus proche des animaux. On peut aussi se retirer dans un lodge à quelques kilomètres de là, à Karatu, afin de profiter d’un paysage composé de plantations de thé…

Séjour dans le fabuleux Cratère du Ngorongoro

Le Cratère du Ngorogoro est un site d’une telle beauté qu’il est classé au patrimoine mondial de l’UNESCO. Il s’agit d’une caldeira de 20 km de diamètre qui abrite en son centre une faune incroyablement riche et protégée par des pentes de 600 mètres de haut, couvertes de végétation.

Plongez dans ce décor grandiose où vous rencontrerez sans difficulté un grand nombre d’animaux d’Afrique de l’Est déambulant entre les points d’eau : éléphants, lions, rhinocéros noirs, zèbres, antilopes et gnous, mais aussi girafes, hippopotames, flamants roses et rapaces…

A l’issue de votre safari, rejoignez le N’Gorongoro Serena Lodge, situé sur les hauteurs du cratère qu’il surplombe : vous ne vous lasserez pas de la vue de milliers d’animaux qui parcourent les environs, ni du spectacle du lever du soleil sur le cratère le plus large du monde.

Etape dans le Parc National du Tarangire

Le Tarangire est un parc splendide connu pour ses forêts de baobabs, souvent centenaires -c’est le seul endroit en Tanzanie où l’on peut en voir autant. La rivière Tarangire serpente entre les collines verdoyantes, et attire les troupeaux d’éléphants qui peuvent atteindre plusieurs centaines de têtes en saison sèche. Situé sur la route de la migration de nombreux animaux, on y observe aussi une faune très riche en lions, buffles et antilopes. 

Il faut compter deux jours de safaris en 4×4 dans ce beau parc vallonné.

Vous pourrez loger au confortable Maramboi Tented Camp, où vous aurez l’occasion d’en apprendre plus sur la formation de la Vallée du Grand Rift. 

Un petit tour dans les marais de Silale le deuxième jour vous permettra d’observer les animaux qui se prélassent dans la gadoue. Ils apprécient particulièrement ces bains de boue, mais aussi les roseaux et l’herbe tendre qu’ils trouvent dans les marais pour se sustenter.

Pemba, île tranquille au large de Zanzibar

Le nom de Zanzibar évoque une grande sérénité, des plages de sable blanc et des lagons d’ eau turquoise… Si l’on s’aventure encore plus loin, au large des côtes, on trouve l’île sauvage de Pemba, entourée de récifs coralliens intacts où la visibilité est excellente et la vie sous-marine abondante, ce qui en fait l’un des plus beaux endroits au monde pour plonger. C’est dans ce cadre idyllique que se déroule la dernière partie du voyage. 

Les amateurs de plongée seront comblés par Pemba. L’île regorge de spots de plongés à l’architecture variée, où toutes sortes d’animaux marins se laissent observer : tortues, raies manta et raies aigle, bancs de poissons exotiques, pélagiques, mérous, napoléons, carangues, barracudas…Une faune aquatique très variée qui se promène dans de beaux murs tombants et colorés, recouverts d’anémones, de gorgones et d’éponges.

Nous vous conseillons de vous installer au Manta Resort, pour un séjour les pieds dans l’eau. Cet endroit authentique et charmant possède son propre centre de plongée, dont la qualité est reconnue à travers le monde. 

Prévoyez quatre nuits dans ce bel hôtel, où vous aurez la possibilité de vous réveiller au milieu des poissons ! En effet, une structure flottante a été construite à 250 mètres de la plage, au milieu de l’eau turquoise, où une chambre a été aménagée littéralement sous l’eau. Depuis votre lit et à travers les grandes fenêtres vitrées, observez les larges bancs de poissons de récif qui se promènent autour de vous, comme si vous en faisiez partie. Endormez-vous en contemplant le spectacle de la vie sous-marine… Le lendemain matin, profitez d’un bain de soleil sur votre toit-terrasse, et partez plonger alentour, directement depuis votre maison flottante…

Plus au Sud de Zanzibar se trouve l’île de Mafia : ses plages de mangroves et son parc marin sont tout aussi extraordinaires. L’île compte plus de 200 requins baleine que l’on peut observer comme nulle part ailleurs.

Pour les amateurs de plongée et de snorkeling, et dans un tout autre registre, retrouvez ici le récit du voyage de Claire en Indonésie, qui compte également quelques jours d’activité aquatique dans des coins paradisiaques au large de Bali et Lombok…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.