Claire Deschatrette, spécialiste de l’Asie et du Moyen-Orient, baroudeuse dans l’âme

Elle se dirige vers la rivière pour prendre un peu d’eau, suivie par le petit garçon qui ne la lâche pas des yeux. Après une longue journée de marche, elle a choisi de s’arrêter dans ce village perdu dans la montagne du Nord du Vietnam, sans savoir si elle a passé la frontière chinoise. Alors que l’enfant s’approche, elle lit de l’effroi dans son regard. Elle comprend alors : c’est la première fois qu’il voit une personne à la peau blanche. Ils échangent quelques mots à la lueur de la bougie, elle lui explique comment fonctionne sa brosse à dents, et il finit par grimper sur ses genoux, émerveillé. Cette rencontre extraordinaire restera à jamais gravée dans le cœur de Claire.

Ses parents globe-trotteurs l’ont fait tomber dans la marmite dès son plus jeune âge, l’emmenant partout avec eux à travers le monde. C’est sans surprise que, devenue adulte, elle se tourne vers des études de langues étrangères -anglais espagnol et arabe, au cours desquelles elle passe un an à Barcelone. Sa licence en poche, elle intègre la filière “management touristique” d’une école de commerce. Dans ce cadre, elle s’envole pour plusieurs mois de stage à Bali, au Guatemala puis au Liban, où elle est séduite par la majesté des grands espaces et les virées sportives en pleine nature. 

A l’assaut des voyages d’aventure

De retour en France, elle décide d’intégrer l’agence Zig-Zag randonnées, spécialiste des voyages d’aventure. Commence alors une période faste en termes de voyages. Pendant 12 ans, Claire va parcourir l’Asie et le Moyen-Orient. Tous les trois mois, elle part sur le terrain, ayant pour mission de dénicher les plus belles randonnées. D’abord en Libye et en Egypte, où elle va explorer le Sahara, fascinée par l’immensité du plus grand désert du monde. Puis elle s’aventure dans l’Himalaya, côté Indien l’été, au Népal l’hiver… sac au dos, elle part pour trois semaines de trek à travers la montagne, traversant les petits villages nichés dans les vallées désertiques, entre les monastères isolés et les lacs aux eaux turquoises, croisant occasionnellement des éleveurs de yacks nomades.
Avant tout, Claire aime la découverte: les itinéraires peu ou jamais empruntés, dans des paysages grandioses et une diversité de populations. Bercée par un sentiment de plénitude et la sensation de vivre des moments privilégiés, elle savoure ses repérages.

A l’époque, les voyages d’aventure et les randonnées en famille sont en plein essor. Tout reste à construire, et pour son plus grand bonheur, Claire a carte blanche. Promue responsable de l’Asie du Sud-Est et du Moyen-Orient, elle poursuit ses virées au Vietnam, au Laos, au Cambodge, en Thaïlande… et en Indonésie, l’une de ses destinations favorites, où elle fait l’ascension des volcans Merapi, Bromo, Ijen, Agung et Batur.

Volcan Bromo, Indonésie
Volcan Bromo, Indonésie

Elle propose déjà des itinéraires sur mesure, incluant des visites culturelles de temples Hindous et des randonnées en montagne, à adapter en fonction de leur degré de difficulté. Les familles ne sont pas en reste: elle conçoit pour elles des itinéraires alliant randonnées le matin – à dos d’âne pour les plus petits – et activités ludiques l’après-midi.

L’attrait du voyage cousu-main

Après ces années d’exploration, Claire passe quelques temps chez le voyagiste « Tours Square l’Agence », où elle conçoit des séjours individuels plus haut-de-gamme. Séduite par cette approche, elle décide de postuler chez Makila, qu’elle perçoit comme « la » référence du sur-mesure.

Claire intègre Makila en septembre 2019, en tant que responsable de l’Asie et du Moyen-Orient. Elle est secondée par Pauline Bayet, qui a déjà un bagage de 8 ans chez Makila et qui l’initie aux habitudes de la maison. Claire est d’abord impressionnée par la fidélité des clients de l’agence : elle découvre que certaines familles confient leurs voyages à Makila depuis trois générations !

Heureuse de garder une grande liberté d’action, elle s’adonne à la recherche de nouveaux circuits à tracer dans des régions peu connues, comme le Bhoutan ou certains coins du Rajasthan. Optimiste de nature, elle porte un regard plein d’allant sur le secteur du tourisme: il y a tant de belles choses à faire.

Son efficacité et sa précision font mouche à l’agence. Les derniers épisodes liés au Coronavirus lui ont notamment permis de démontrer son dynamisme et sa débrouillardise pour rapatrier ses voyageurs bloqués au bout du monde.

Claire aime le challenge, la gratification d’avoir mené un dossier du début à la fin, d’avoir levé toutes les barrières. Et chez Makila, le plus beau de tous les défis l’attend : celui de trouver exactement ce que le client veut…

Jeunes filles, VietNam du Nord
Jeunes filles, VietNam du Nord

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.