Le désert du Namib abrite un phénomène naturel des plus mystérieux : les « cercles de fées ». En réalisant un autotour en Namibie, vous aurez la chance de pouvoir observer ces ronds d’herbes énigmatiques jonchant le sol aride. 

Si ces cercles fascinent autant, c’est qu’en plus de leur beauté naturelle, aucun scientifique n’est jamais parvenu à expliquer leur présence. Termites, pluie de météorites, champignons, radioactivité ? Chaque étude scientifique s’est vue réfutée par la suivante, renforçant ainsi les nombreuses légendes ancestrales des Himbas. Ces dernières semaines, de nouvelles études ont encore tenté de percer le mystère des cercles de fées du Namib. Serait-il en passe d’être résolu ? Rien n’est moins sûr…

De mystérieuses traces sur le sol du désert de Namib

 

Cercle de fées, désert du Namib, Namibie © N. Juergens

Le désert de Namib est en effet le théâtre d’un phénomène des plus étranges : des disques dénués de végétation bordés d’une couronne d’herbe apparaissent et grandissent sur le sol. Ils se développent continuellement, s’élargissant un peu plus chaque jour, jusqu’à atteindre plusieurs dizaines de mètres de diamètre, la taille d’une piste d’hélicoptère !

Plus troublant encore, même en saison sèche, lorsque le soleil brûlant a enlevé toute trace d’eau, le centre de ces cercles est miraculeusement humide. 

Les mythes des Himbas

Ce phénomène alimente de nombreuses croyances. Selon les Himbas, les ronds sont la trace des esprits sur la terre. Certains pensent qu’elles sont l’empreinte des pas des dieux quand d’autres affirment qu’il s’agit du souffle d’un dragon sommeillant sous terre…

Un mystère qui met au défi les scientifiques

Les études scientifiques se suivent et ne se ressemblent pas. 

Les botanistes ont d’abord pensé à la présence de termites qui, en consommant les racines des plantes, laisseraient ainsi le centre libre de toute végétation. D’autres scientifiques ont expliqué ce phénomène par la présence d’éléments radioactifs dans le sol du Namib. Explications séduisantes … mais démenties catégoriquement par les études suivantes : pas de termites et pas de radioactivité dans le désert du Namib !

Pluies de météorite, remontées de gaz, toxicité du sol… Les rebondissements sont incessants : la dernière étude en date réhabiliterait même la présence d’une espèce si discrète de termites, qu’elle serait jusqu’alors parvenue à échapper aux observations des scientifiques. Si pour le botaniste Norbert Jürgens, l’énigme est définitivement résolue, la communauté scientifique reste divisée.

Chaque théorie semble à chaque fois être invalidée par la suivante malgré des progrès considérables dans l’observation des cercles. Le chercheur Walter Tschinkel a déployé d’énormes moyens pour les observer : photos satellite, vues aériennes, observation sur place… Ses résultats sont stupéfiants et témoignent d’un véritable cycle de vie, d’une sorte de mini éco-système à l’intérieur des cercles. 

Observation des cercles de fées depuis le ciel, désert du Namib, Namibie © N. Juergens

Ce scientifique a constaté qu’une fois leur taille atteinte, les cercles n’évoluent que très peu avant que la couronne d’herbes ne s’installe. Après une période de stabilité durant laquelle rien ne change, le cercle se creuse par érosion et prend sa forme concave, avant de disparaître. Un véritable cycle de vie en somme, d’une durée moyenne de 41 ans.

La compétition pour la vie est si rude dans le désert du Namib que la nature rivaliserait d’ingéniosité pour survivre. Ainsi, ces cercles de fées, en fonctionnant comme de petites oasis, pourraient permettre aux herbes de résister. L’absence d’herbes et de racines au centre du rond permettrait de constituer des réserves d’eau : cela expliquerait la vitalité des plantes à l’extérieur du cercle et l’incroyable humidité du sol à l’intérieur ! Une sorte d’intelligence du sol en somme, permettant à la vie de se maintenir dans le désert.

Découvrir le désert du Namib

Le Namib est le plus vieux désert du monde, inscrit depuis peu au patrimoine mondial de l’UNESCO. L’écosystème est ici unique, les paysages également et le mystère des cercles de fées, les croyances et toutes les hypothèses qu’il soulève, ajoutent à la magie du site.

Au milieu des dunes rouges et dorées, sur d’immenses territoires totalement préservés, Wolwedans Dune Lodge, ou encore Little Kulala, vous permettront d’explorer le désert en compagnie de guides qui vous montreront la vie présente dans le Namib … et qui ne manqueront pas de vous laisser pensif devant les cercles de fées !

Désert du Namib, Namibie

Un voyage dans le désert du Namib est une expérience inoubliable, qu’on pourra bien sûr étayer par d’autres régions de Namibie, toutes différentes, complémentaires et également passionnantes. Inspirez vous de nos différents programmes et circuits en Namibie, et contactez nous pour mettre au point le voyage dont vous avez envie. Nous saurons vous conseiller sur les endroits où vous rendre, selon vos centres d’intérêt, et faire de votre voyage en Namibie, le vôtre.

Et vous, que vous évoquent ces cercles de fées ? Une anecdote à raconter sur le désert du Namib ?

Votre avis nous intéresse, n’hésitez pas à nous laisser un commentaire.

 

Crédits photo : N. Juergens : http://sciencesetavenir.nouvelobs.com/nature-environnement/20130401.OBS6351/l-origine-des-cercles-de-fees-enfin-devoilee.html

2 commentaires

  1. Ce récit m’a fasciné. Merci

  2. Il semblerait que ce soit la termite des sables, Psammotermes allocerus, comme l’explique l’article de Michel de Pracontal à lire ici :
    http://blogs.mediapart.fr/blog/michel-de-pracontal/300313/samedi-sciences-83-lenigme-des-cercles-de-fees-namibiens
    Et oui, la Namibie est vraiment une terre de rêve qui émerveille !
    Amitiés,
    Jehanne

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *