Envie de voyager aux îles Galapagos |Makila.fr

Darwin en parlait comme “le paradis de l’évolution”, tandis que le Commandant Cousteau y  voyait le “sanctuaire de la vie naturelle”. Situé à plus de 1000 km des côtes à l’Ouest de l’Equateur, l’archipel des Galapagos est un ensemble d’îles volcaniques isolé du reste du monde, où s’est installée une nature singulière. Ce site étonnant, qui poursuit sa mue depuis son apparition il y a plusieurs millions d’années, n’a pas son pareil ailleurs sur la terre. Il est classé au patrimoine mondial de l’Unesco.

Vue de l’île Bartolomé, archipel des Galapagos
Vue de l’île Bartolomé, archipel des Galapagos

Un décor contrasté, d’une grande richesse naturelle

C’est un paysage lunaire qui s’offre à vous, façonné par des cratères et d’anciennes coulées de lave. Les volcans situés sur les plus jeunes îles, comme Isabela et Fernandina, sont toujours actifs aujourd’hui.

Malgré l’apparence hostile de ces roches, les Galapagos ont attiré la vie et constituent un lieu riche d’une grande biodiversité. Une flore équatorienne y a poussé et de nombreux oiseaux, tortues géantes, iguanes de mer, de terre et autres animaux sont venus y trouver refuge. Vous serez surpris de découvrir des endroits très verts après avoir traversé des champs de lave noir…

Les Galapagos vous plairont si vous êtes férus de nature et que vous êtes curieux de la théorie de l’évolution. En effet, l’archipel est connu pour être un haut lieu d’observation de la faune et de la flore où, au fur et à mesure de son développement, les plantes et les animaux se sont remarquablement adaptés pour survivre. Chaque île est unique et possède son propre écosystème et ses espèces endémiques. 

Iguanes de mer, Galapagos
Iguanes de mer, Galapagos

La vie est partout sur ces îles pourtant perdues dans l’océan. Comment est-elle arrivée là et comment fait-elle pour s’adapter continuellement ? Comment les animaux se nourrissent-ils et évoluent-ils ? Travaillant depuis des années avec des partenaires de confiance, Makila s’assure que votre guide vous apporte les explications et anecdotes qui vous permettront de percer les mystères des Galapagos et feront la différence pendant votre voyage.

Comment visiter l’archipel ?

Il faut compter une semaine pour découvrir cet ensemble d’îles. On peut aussi prévoir d’y aller après avoir passé quelques jours sur le continent, en Equateur ou dans un autre pays latino-américain. L’idéal est de pouvoir partir 3 semaines pour combiner les Galapagos à un autre pays, ou au minimum 10 jours.

Les pélicans des Galapagos
Les pélicans des Galapagos
  • Découvrir l’archipel à bord d’un bateau, pour une immersion totale dans le parc national des Galapagos

Les croisières Makila vous permettent de découvrir l’archipel depuis la mer, rythmant votre séjour par des escales d’île en île.

Makila privilégie les bateaux de petite capacité : de 20 à 30 personnes maximum, pour plus de tranquillité à bord mais aussi en accostant sur les îles. Ces croisières vous assurent un accompagnement de qualité afin que vous ne manquiez pas les informations importantes lors de vos visites. 

Parmi nos plus belles croisières, nous vous recommandons le yacht La Pinta, le luxueux Cormoran ainsi que le méga-catamaran Ocean Spray, trois bateaux confortables, équipés de suites assez grandes et de jacuzzis, proposant de beaux itinéraires. Notre coup de cœur reste la croisière à bord du Mary Anne, un superbe 3 mâts muni de 9 cabines, pouvant accueillir 28 personnes.

Lors des escales, découvrez chaque jour une nouvelle île ainsi que sa faune et flore bien à elle. Un matin les flamants roses, la plage de sable blanc et la mangrove de Garrapatero sur l’île de Santa Cruz, le lendemain les cactus, les lions de mer et les iguanes terrestres jaunes et rouges de Santa Fe… Les escales prévoient également des sorties en kayak, des séances de snorkeling le long des plages ou encore de plongée.

Le trois mâts Mary Anne - Crédit photo Mary Anne Galapagos Cruise
Le trois mâts Mary Anne – Crédit photo Mary Anne Galapagos Cruise
  • Pour ceux qui préfèrent rester sur la terre ferme, privilégiez un un séjour tout confort au luxueux Safari Camp situé sur les hauteurs de l’île de Santa Cruz, en lisière du parc national des Galapagos, à partir duquel vous pourrez partir chaque jour pour une nouvelle excursion.
Un flamant rose de Santa Cruz, iles Galapagos
Un flamant rose de Santa Cruz, iles Galapagos

Le décor du safari Camp est paradisiaque, offrant une vue imprenable sur l’océan Pacifique. Il est proche de la réserve des tortues géantes. Depuis les plages situées en contrebas de l’île, vous pourrez nager dans des eaux bleues de Santa Cruz au milieu des iguanes, lions de mer et tortues. Le lendemain, au cours d’une randonnée, partez découvrir l’île Isabela, observez les volcans éteints et la caldeira géante de la Sierra Negra…

Le Pikaia lodge est également un superbe hébergement à partir duquel vous pouvez rayonner sur les différentes îles. 

Quelle est la meilleure saison pour partir aux Galapagos ?

Le voyage y est possible toute l’année. La période de décembre à juin est généralement plus chaude et ensoleillée, tandis que celle de juillet à novembre est plus fraîche mais idéale pour l’observation des tortues. C’est aussi la période nuptiale des lézards de lave, tandis qu’en août, naissent les lions de mer et qu’en septembre, on peut observer la danse amoureuse des pingouins sur l’île Bartolomé…Enfin, pour combiner un séjour entre les Galapagos et le continent, privilégiez les mois entre juin et octobre. Bien entendu, n’hésitez pas à nous contacter, nous nous ferons un plaisir de vous livrer plus de détails sur votre prochain voyage dans cet endroit hors du temps…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.