Avant l’arrivée de Silvio Rech et de Lesley Carstens dans l’hôtellerie africaine il y a 20 ans, l’atmosphère des bush camps se résumait plutôt à une ambiance post coloniale. Ce duo d’architectes italo-sud-africains a su comprendre que le safari avait changé et a su lui donner une nouvelle jeunesse en empruntant à la fois au vocabulaire de l’artisanat local et à celui de la haute-couture. Silvio Rech et Lesley Carstens ont tout simplement révolutionné l’approche du safari. Avec eux, le camp africain a gagné un esprit chic, bio et simple ! Voici leur philosophie et bien sûr, nos créations préférées.

Des camps de chasseurs aux camps de safari photo, nouvelle génération

Dans la savane, les premiers camps de safaris photos s’inspiraient autrefois des légendaires camps de chasseurs kenyans : tentes de toile verte, lanternes de camping, lits de camps et café 100 % arabica ! Puis vinrent les premiers touristes et avec eux, le souhait de d’avantage de confort, de boissons fraiches et de lits douillets … Certains bush camps se sont transformés en hôtels avec fenêtres et rideaux, d’autres ont conservé leur authenticité en s’appuyant sur l’écologie et en développant une touche de glamour. Quand sont arrivés Silvio Rech, italo-sud africain, 4ème d’une génération d’artisans et sa femme architecte Lesley Carstens et leur approche révolutionnaire du bush camp !

Des camps haute couture made-in local
La force de leur approche est de se réapproprier la nature et l’artisanat local. Le couple est ainsi parvenu à réinventer le camp de luxe en lui donnant un esprit chic et harmonieux.

« Notre but a été de faire évoluer l’idée même du camp de brousse, de le faire évoluer du simple abris rustique à un ensemble architectural cohérent et conçu de manière entièrement artisanale » expliquent Silvio Rech et Lesley Carstens.

Silvio Rech et Lesley Carstens

Silvio Rech et Lesley Carstens

Pour chaque projet, ils s’immergent sur le site et rencontrent les chefs locaux afin que les artisans et les équipes locales travaillent et vivent avec eux, sur le site, tout le temps du projet. « Nous apprenons d’eux et ils apprennent de nous. Les gens restent pour mener le projet à bien et en créer de nouveaux ». Au fil de leurs travaux, de leurs rencontres, Silvio et Lesley ont découvert des concepts qui les intriguaient, en termes d’architecture, de sculpture et d’artisanat. C’est la somme de leurs voyages, à la fois physiques et poétiques, qui contribue à l’atmosphère si particulière de leurs camps.

Une approche épurée et bio à l’opposé des ambiances coloniales
Leur méthode et leurs travaux, reconnus et primés mondialement, ont mené à une réelle transformation du design en Afrique. Lignes épurées et matériaux naturels, confort suprême, le design y est généralement avant-gardiste et original, mais jamais clinquant, plutôt « primitif, bio chic ».

Le grand luxe tel que le veulent Silvio Rech et Lesley Cartsens c’est la simplicité, une simplicité voluptueuse au confort suprême, mais aussi une atmosphère : un esprit de spontanéité et d’amusement qui doit primer et que les volumes, les détails et bien sur le cadre viennent sublimer. Matières brutes, lin, bois, cuivre, vaisselle fabriquée à la main … on est à l’opposé des ambiances coloniales de camps plus traditionnels et on échappe ici comme dans un rêve à la vie quotidienne. Ici, on ne vient plus seulement traquer le lion ou l’éléphant, mais on est empli d’un sentiment de bien être dans cette nature qu’on regarde sous un œil différent.

On vient observer la nature … et l’on se surprend à s’observer également un peu soi même, comme tout à coup différent dans cet environnement sauvage et sublimé, si lointain de nos vies quotidiennes. On se plait à se rêver Robinson à la plage, ou Tarzan version chic en safaris ! L’hôtellerie doit beaucoup à Silvio Rech & Lesley Carstens qui n’ont d’ailleurs pas manqué de faire des émules.

Voici certaines de leurs créations, celles que nous préférons. Et vous, quel camp vous inspire le plus ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *