10. septembre 2012 · Commentaires fermés · Catégories: Antilopes africaines, Mammifères · Tags:
Nom anglais Sable antelope
Nom latin Hippotragus niger

L’hippotrague noir est un mammifère herbivore de la famille des bovidés.

Description de l’hippotrague noir

Hippotrague noir mâle

Hippotrague noir mâle, parc national Kruger

 

♂ Taille à l’épaule : 140 cm

Longueur (hors queue) : 190 à 250 cm

Cornes : 100 à 110 cm

Poids : 200 à 270 kg

♀ Taille à l’épaule : 140 cm

Longueur (hors queue) : 190 à 250 cm

Cornes : 90 à 100 cm

Poids : 180 à 250 kg

Comment reconnaître l’hippotrague noir ?

Empreinte d'hippotrague noir

Empreinte d’hippotrague noir

On reconnaît cette belle et grande antilope à sa robe, noire chez les mâles et brun foncé chez les femelles, et surtout à sa face marquée de blanc sur les côtés (une ligne noire court du front jusqu’au museau). Son ventre et l’intérieur de ses pattes sont blancs. L’hippotrague porte de longues cornes annelées recourbées vers l’arrière, celles de la femelle sont un peu plus courtes et fines et moins recourbées que celles du mâle. Sa tête est longue et fine, son encolure puissante porte une crinière dressée qui descend jusqu’aux épaules, et sa queue se termine par une touffe. Le femelle est un peu moins imposante que le mâle en taille et en poids.

Photos d’hippotragues noirs

 

Vous avez de belles photos d’hippotragues noirs ? Partagez-les sur le Guide des Animaux africains

Mode de vie de l’hippotrague noir

Alimentation de l’hippotrague noir 

L’hippotrague noir se nourrit principalement d’herbe, et peut à l’occasion manger des feuilles quand celle-ci vient à manquer à la saison sèche. Il a besoin de boire très régulièrement.

Habitat de l’hippotrague noir 

L’hippotrague noir vit dans des savanes légèrement boisées et des forêts claires.

Vie sociale et reproduction de l’hippotrague noir  

Hippotragues noirs femelles avec leurs petits, parc national Hwange (Zimbabwe)

Hippotragues noirs femelles avec leurs petits, parc national Hwange (Zimbabwe)

Les hippotragues noirs évoluent dans des hardes séparées : les femelles et leurs petits vivent en groupes de 10 à 40 individus dirigés par une matriarche ; les jeunes mâles restent en bande ; et les mâles adultes dominants sont solitaires et territoriaux.

Les groupes de femelles traversent les territoires des mâles qui essaient de les y retenir le temps de la reproduction. Après 8 mois de gestation, les femelles mettent leur petit au monde à l’écart du troupeau principal. Ils restent cachés pendant 10 jours, puis intègrent une « crèche » où toutes les femelles les surveillent. Les jeunes sont sevrés vers 6-7 mois, et les mâles quittent le groupe à l’âge adulte. Leur espérance de vie moyenne est de 17 ans.

Où vivent les hippotragues noirs ?

Répartition géographique de l'hippotrague noir en Afrique

Répartition géographique de l’hippotrague noir en Afrique

Les hippotragues noirs partagent certaines localisations avec leurs parentes les antilopes chevalines (Hippotragus equinus) en Zambie, au Zimbabwe, au Malawi… mais se rencontrent aussi en Afrique du Sud (parc Kruger) et dans le corridor Selous-Niassa entre la Tanzanie et le Mozambique.

Conseils pour voir les hippotragues noirs en safari

Ces antilopes sont diurnes mais s’activent surtout tôt le matin et en milieu d’après-midi. On les voit plus facilement lors de la saison sèche quand elles sont obligées de venir boire à un point d’eau. Les mâles peuvent être agressifs s’ils pensent que le troupeau est menacé.

Protection de l’hippotrague noir

Statut de conservation IUCN : préoccupation mineure.

La population d’hippotragues noirs est estimée à 75 000 individus et elle est considérée comme stable. Il s’agit d’un animal très symbolique qui vit en général dans des zones protégés.

Le saviez-vous ?

- Les mâles dominants délimitent leurs territoires à l’aide d’excréments et de tas de branchages cassés à l’aide de leurs cornes.

- Les hippotragues noirs sont coriaces et robustes, et continuent à se défendre même lorsqu’ils sont à terre. Ils peuvent aussi charger les prédateurs les cornes en avant. La fuite est cependant leur choix le plus fréquent (ils peuvent courir jusqu’à 55 km/h).

– On distingue 4 sous-espèces d’hippotrague noir, dont une qui existe uniquement en Angola : l’hippotrague noir géant (Hippotragus niger variani). On la pensait éteinte, mais récemment des troupeaux ont été redécouverts, et aujourd’hui un programme de conservation vise à augmenter cette population qui ne comprend pour l’instant que 400 individus. Cet animal est par ailleurs l’emblème du pays et il est vénéré par les tribus locales, ce qui explique en partie sa survivance.

- Cette espèce est une cousine de l’antilope chevaline ou rouanne (Hippotragus equinus) et de l’hippotrague bleu (Hippotragus leucophaeus, aujourd’hui éteint).

 

Autres aninaux de safari en relation

  • Eland communEland commun Nom anglais Common eland Nom latin Taurotragus/Tragelaphus oryx L’éland est la plus grande des antilopes d’Afrique. Description de l’éland ♂ Taille à l’épaule : […]
  • Guib d’eauGuib d’eau Autres noms Sitatunga Nom anglais Sitatunga Nom latin Tragelaphus spekii Le guib d’eau est une antilope semi-aquatique d’Afrique australe. Description du […]
  • SteenbokSteenbok Autres noms Raciphère, steinbock, steinbuck Nom anglais Steenbok Nom latin Racipherus Le steenbok fait partie de la famille des antilopes naines, tout comme le […]
  • Antilope chevalAntilope cheval Autres noms Antilope rouanne, Antilope chevaline Nom anglais Roan Nom latin Hippotragus equinus L’antilope cheval (ou antilope chevaline, ou encore antilope […]
  • Grand koudouGrand koudou Nom anglais Greater kudu Nom latin Tragelaphus strepsiceros Le koudou est un mammifère herbivore de la famille des antilopes. Description du grand koudou ♂ Taille […]

Commentaires fermés.