Nom anglais Klipspringer
Nom latin Oreotragus oreotragus

L’oréotrague est une petite antilope qui vit dans les régions montagneuses d’Afrique australe.

Description de l’oréotrague

Oréotrague © P. de Wilde

Oréotrague © P. de Wilde

♂ Taille à l’épaule : 60 cm

Cornes : 8 cm

Poids : 9 à 12 kg

♀ Taille à l’épaule : 60 cm

Poids : 11 à 16 kg

Comment reconnaître l’oréotrague ?

Empreinte d'oréotrague

Empreinte d’oréotrague

C’est l’une des plus petites antilopes. Sa fourrure marron-grise très épaisse et son habitat montagneux évoquent notre chamois européen. Ses sabots fendus à l’empreinte caractéristique le rendent très agile sur les rochers et lui donnent l’air d’être perché sur des talons. Seul le mâle porte des petites cornes toutes droites.

Photos d’oréotragues

Vous avez de belles photos d’oréotragues ? Partagez-les sur le Guide des Animaux africains

Mode de vie de l’oréotrague

Alimentation de l’oréotrague 

L’oréotrague se nourrit principalement de feuilles et parfois d’herbe.

Habitat de l’oréotrague 

L’oréotrague vit dans des zones rocheuses ou montagneuses. Il se perche sur les rochers pour surveiller les alentours, et se cache dans cet environnement sans difficulté. Il est capable de grimper sur des falaises et des parois quasi-verticales.

Vie sociale et reproduction de l’oréotrague 

Oréotrague au milieu des rochers, parc national Kruger (Afrique du Sud) © A. et M. Allemand

Oréotrague au milieu des rochers, parc national Kruger (Afrique du Sud) © A. et M. Allemand

L’oréotrague a la particularité de vivre en couple uni pour la vie. Les couples se rassemblent parfois en petits groupes, mais l’animal n’est pas particulièrement grégaire. Les mâles marquent leur territoire avec du musc.

Après 7 mois de gestation, la femelle met au monde un petit qui met du temps à apprendre à se déplacer correctement. À l’âge d’un mois, il ne peut toujours pas courir en cas de danger. Il atteint sa taille adulte à 1 an, et son espérance de vie est de 7 ans.

Où vivent les oréotragues ?

Répartition de l'oréotrague en Afrique

Répartition de l’oréotrague en Afrique

On les trouve principalement en Afrique de l’ouest, de l’Éthiopie jusqu’à l’Afrique du Sud, ainsi qu’en Angola et en Namibie.

Conseils pour voir les oréotragues en safari

Ils sont craintifs et souvent difficiles d’accès, mais on arrive souvent à voir un couple ensemble car ils ne se quittent jamais.

Protection de l’oréotrague

Statut de conservation IUCN : préoccupation mineure.

La population totale d’oréotragues est estimée à plus de 40 000 individus, dont 25% vivent dans des zones protégées. Cette antilope vit aussi dans des régions montagneuses inaccessibles à l’homme, ce qui la protège d’autant plus. Les oréotragues sont largement distribués et ne sont pas particulièrement menacés à ce jour.

Le saviez-vous ?

- La fourrure de l’oréotrague est particulière : le poil est très dru mais creux, un peu comme de la paille (l’homme utilise aujourd’hui ce genre de fibres pour l’isolation, dans les sacs de couchage par exemple). Elle lui permet de mieux réguler sa température corporelle et de résister au climat froid en altitude.

- La fourrure dense de l’oréotrague lui est très utile : elle lui sert de « rembourrage » en cas de chute (il peut chuter de 25 mètres de haut et s’en sortir indemne), et elle a la particularité de se détacher facilement, lui permettant d’échapper à des prédateurs en ne leur laissant qu’une touffe de poils dans la gueule !

- Les sabots de l’oréotrague sont eux aussi très étonnants. Ils sont petits, tous les 4 pouvant tenir sur une surface de la taille d’une grosse pièce. Ils sont aussi assez souples, de façon à pouvoir s’adapter aux différentes surfaces rocheuses.

- Il est difficile pour un prédateur de surprendre un oréotrague : quand l’un des membres du couple se nourrit, l’autre fait le guet. Ils s’alertent mutuellement en cas de danger, et restent donc constamment sur leurs gardes. Les léopards, lions, caracals… ont tendance à abandonner la chasse une fois que les oréotragues les ont repérés.

- Le nom anglais de l’oréotrague, klipspringer, vient de l’afrikaans, et signifie « sauteur des rochers ».

Autres aninaux de safari en relation

  • GorilleGorille Nom anglais Gorilla Nom latin Gorilla gorilla ; Gorilla beringei Le gorille est un grand singe qui vit dans les forêts équatoriales d’Afrique. Description du […]
  • Gnou bleuGnou bleu Autres noms Gnou à queue noire, gnou commun Nom anglais Blue/Common wildebeest, brindled gnu Nom latin Connochaetes taurinus Le gnou est un mammifère […]
  • DamanDaman Autres noms Hyracoidea Nom anglais Hyrax, Dassie Nom latin Dendrohyrax validus Le daman est un petit ongulé primitif. Il existe 3 genres de ce mammifère : le […]
  • Grand koudouGrand koudou Nom anglais Greater kudu Nom latin Tragelaphus strepsiceros Le koudou est un mammifère herbivore de la famille des antilopes. Description du grand koudou ♂ Taille […]
  • VervetVervet Nom anglais Vervet Nom latin Chlorocebus pygerythrus Le vervet est un primate de taille moyenne appartenant au genre Chlorocebus, qui compte 6 espèces. Description […]

Un commentaire

  1. trop cool !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!