10. septembre 2012 · Commentaires fermés · Catégories: Divers, Mammifères · Tags: , ,
Nom anglais Hippopotamus
Nom latin Hippopotamus amphibius

L’hippopotame est un mammifère herbivore semi-amphibie.

Description de l’hippopotame

Hippopotame bâillant, delta de l'Okavango (Botswana)

Hippopotame bâillant, delta de l’Okavango (Botswana)

♂ Taille à l’épaule : 150 cm

Longueur (hors queue) : 320 à 350 cm

Queue : 40 cm

Poids : 1600 à 3000 kg

♀ Taille à l’épaule : 140 cm

Longueur (hors queue) : 300 à 320 cm

Queue : 40 cm

Poids : 800 à 2200 kg

Comment reconnaître l’hippopotame ?

Empreinte d'hippopotame

Empreinte d’hippopotame

Cette star de la brousse est facile à reconnaître ! L’hippopotame fait partie des plus gros animaux terrestres après l’éléphant et le rhinocéros. Il est gris, sa silhouette est massive et sa mâchoire porteuse de longues canines est très large. Ses yeux, ses narines et ses oreilles sont placés en haut du crâne pour qu’il puisse immerger la plus grande partie de son corps dans l’eau. On distingue l’hippopotame commun ou amphibie de son cousin l’hippopotame nain (Hexaprotodon/Choreopsis liberiensis) : ce dernier est beaucoup plus petit (moins d’un mètre au garrot).

Photos d’hippopotames

 

Vous avez de belles photos d’hippopotames ? Partagez-les sur le Guide des Animaux africains

Mode de vie de l’hippopotame

Alimentation de l’hippopotame 

L’hippopotame se nourrit essentiellement d’herbe et de graminées, jusqu’à 50 kg par jour, qu’il trouve à la fois sur la rive et sur la terre ferme où il se rend durant la nuit.

Habitat de l’hippopotame  

L’hippopotame a la particularité de passer la majorité de son temps immergé dans l’eau peu profonde des fleuves et des marais : le milieu aquatique est indispensable à sa survie. Il y dort et s’y reproduit.

Vie sociale et reproduction de l’hippopotame 

Hippopotame femelle et son petit, fleuve Grumeti, parc Serengeti (Tanzanie)

Hippopotame femelle et son petit, fleuve Grumeti, parc Serengeti (Tanzanie)

L’hippopotame vit en groupes de 10 à 50 individus, composés d’un mâle dominant et de femelles avec leurs petits. Les mâles sont extrêmement territoriaux et marquent la rive avec leurs excréments tout en beuglant.

La reproduction a lieu dans l’eau, tout comme la naissance après 7 à 8 mois de gestation. Le petit hippopotame ne pèse alors que 60 kg. Il est allaité sous l’eau et doit donc régulièrement remonter à la surface pour respirer. Il peut grimper sur le dos de sa mère pour se déplacer, puis se met à nager. Sevré à 8 mois, il reste dans le groupe jusqu’à l’âge de 4 ou 5 ans. L’espérance de vie de l’hippopotame est d’environ 40 ans.

Où vivent les hippopotames ?

Répartition géographique de l'hippopotame en Afrique

Répartition géographique de l’hippopotame en Afrique

On les trouve principalement dans le fleuve Zambèze (qui prend sa source en Zambie, passe au Zimbabwe et rejoint l’océan au Mozambique) et les fleuves de Tanzanie (Manyara, Seronera, Katavi), mais aussi au Kenya (Nakuru), au Botswana (delta de l’Okavango) et en Afrique du Sud (Kruger, Umfolozi, Hluhluwe).

Conseils pour voir les hippopotames en safari

Malgré son air placide, l’hippopotame est un des animaux d’Afrique les plus dangereux, il faut donc l’approcher avec prudence. Le mâle très territorial n’hésite pas à charger s’il se sent menacé dans l’eau comme sur terre, et ses dents sont tranchantes.

Protection de l’hippopotame

Statut de conservation IUCN : vulnérable.

La population d’hippopotames, bien que très éclatée, est encore large. Cependant, la réduction de leur habitat naturel due aux activités humaines et aux changements climatiques a entraîné ces dernières décennies une diminution inquiétante du nombre d’hippopotames. Ils sont par ailleurs victimes du braconnage (pour leur viande et l’ivoire de leurs dents). On a répertorié 5 sous-espèces d’hippopotame commun, et certaines sont plus fragiles que d’autres. L’hippopotame nain, lui, est en voie d’extinction puisqu’il n’en reste que 2000 à 3000 individus dans des zones très localisées et instables en raison de guerres (Sierra Leone, Liberia…).

Le saviez-vous ?

- L’hippopotame passe son temps dans l’eau car sa peau se dessèche rapidement : elle craque s’il reste trop longtemps au soleil hors de l’eau. L’hippopotame sécrète une substance huileuse et rougeâtre (semblable à la lanoline) qui recouvre sa peau et le protège du soleil. On pense qu’elle a aussi un effet antibiotique en chassant les parasites.

- L’hippopotame mâle inclus dans son territoire plusieurs dizaines de mètres de rive. Il peut accepter la présence d’autres mâles si ceux-ci montrent leur soumission. Les combats pour la dominance sont fréquents, spectaculaires et parfois mortels, les mâles se mordant avec des dents mesurant jusqu’à 60 cm de long.

- La bâillement de l’hippopotame lui sert à communiquer, et peut par exemple  signifier, selon le contexte, « bouge de là » (face à un intrus) ou « j’ai faim ».

– L’hippopotame préfère marcher ou à se propulser depuis le fond de l’eau plutôt que nager ; ses pattes à 4 doigts lui permettent de ne pas s’enfoncer dans la vase malgré son poids.

- L’hippopotame peut fermer ses conduits auditifs et ses narines quand il plonge sous l’eau, et rester en apnée au moins jusqu’à 5 mn, parfois plus. Même en dormant, l’animal remontera respirer à la surface automatiquement.

- On a longtemps pensé que les plus proches cousins de l’hippopotame étaient les porcs ou les bovins, mais ce sont en réalité… les baleines !

– L’hippopotame reste groupé quand il est dans l’eau, mais lorsqu’il se rend à terre pour manger, le groupe se disperse et le mâle n’est plus territorial. Les hippopotames sont capables de marcher plusieurs kilomètres pour trouver de la nourriture (il n’est pas rare de les trouver à plus de 20 km de leur point d’eau pendant la saison sèche).

- L’hippopotame peut courir à 35 km/h sur la terre ferme.

- On trouvait dans l’Antiquité des hippopotames jusqu’au delta du Nil. Les anciens égyptiens vénéraient d’ailleurs la déesse Taouret à tête d’hippopotame. Il a disparu du Nil depuis la Renaissance.

 

Autres aninaux de safari en relation

  • Guib d’eauGuib d’eau Autres noms Sitatunga Nom anglais Sitatunga Nom latin Tragelaphus spekii Le guib d’eau est une antilope semi-aquatique d’Afrique australe. Description du […]
  • Oryx gazelleOryx gazelle Autres noms Gemsbok Nom anglais Oryx, Gemsbok Nom latin Oryx gazella L’oryx est un mammifère herbivore de la famille des bovidés. Description de […]
  • Hyène tachetéeHyène tachetée Nom anglais Spotted hyena Nom latin Crocuta crocuta La hyène tachetée est la plus répandue des hyènes. Description de la hyène tachetée ♂ Taille à l’épaule : […]
  • SuricateSuricate Nom anglais Suricate, meerkat Nom latin Suricata suricatta Le suricate est un petit mammifère diurne de la famille des mangoustes. Description du suricate ♂ […]
  • PhacochèrePhacochère Nom anglais Warthog Nom latin Phacochoerus africanus Le phacochère est le plus commun des porcs sauvages d’Afrique. Description du phacochère ♂ Taille à […]