Cet Article a été rédigé par Frank Vitetta, bloguer invité.

  1. Voyagez avec un billet d’avion “open-jaw” : cette possibilité, offerte par nombre de compagnies aériennes, présente l’avantage de pouvoir arriver dans une ville et de repartir d’une autre, pas forcément d’ailleurs dans le même pays. L’idéedu billet “open jaw” ou “panaché” est d’éviter de devoir faire une “boucle” lors de votre voyage. Ceci peut s’avérer fort utile et permet de gagner du temps et de l’argent. Prévoyez un itinéraire partant d’un pays proche de vous culturellement  (l’Angleterre par exemple) puis allez progressivement vers des pays où le choc culturel est plus marqué (comme la Turquie). Ceci vous permettra de minimiser le stress. Enfin, gardez les pays où la vie est “bon marché” pour la fin de votre séjour afin de profiter au maximum de vos derniers jours de vacances en termes de sorties, activités et achat de souvenirs.
  2. Utilisez les distributeurs de billets automatiques plutôt que des travelers checks: vous obtiendrez du liquide non seulement plus rapidement, mais également à moindres frais. Les distributeurs représentent le moyen le moins onéreux d’obtenir du cash ; des frais seront tout de même appliqués sur vos transactions. Pour réduire ces frais, nous conseillons d’effectuer moins de retraits, mais pour des sommes plus conséquentes. Il est bien entendu conseillé de cacher votre argent : les ceintures qui se glissent sous les vêtements, ou encore les sous-vêtements ou les chaussures restent des cachettes privilégiées des touristes.
  3. Achetez des souvenirs bon marché si possible, et essayez de trouver des objets intéressants : économisez votre budget “souvenirs” pour les pays les moins chers qui vous offriront plus pour votre argent. La différence peut être vraiment énorme : ainsi, avec la même somme, vous pouvez acheter une minuscule maquette de bateau vicking en étain à Oslo, ou un vrai bateau en Turquie !
  4. Adaptez-vous aux goûts locaux des pays que vous visitez : les  plus “caméléons” d’entre vous boiront du “freshly brewed” thé en Angleterre, la fameuse bière tchèque à Prague, un rouge qui a le nez long en France et un blanc aux notes fruitées dans la vallée du Rhin. Ils se régaleront avec du poisson au Portugal et de la charcuterie de renne ou de cerf en Norvège !Rendez-vous dans les restaurants favoris des habitants locaux pour le plaisir du palais et pour une expérience authentique.
  5. Une option à considèrer pour voyager pratique et à moindre frais consiste à partager une voiture. Louer une voiture pour quatre personnes revient moins cher que d’acheter quatre pass pour le train : un aller-retour en train peut facilement coûter l’équivalent d’un plein d’essence ! Non seulement vous y gagnerez financièrement, mais vous pourrez également vous arrêtez au gré de vos envies pour admirer paysages et monuments.
  6. Payez dans la devise du pays : bien que les cartes bancaires offrent un taux de change avantageux, nombre de petits magasins offrant les meilleures affaires n’acceptent pas les paiements par carte. Il en va de même pour des petits restaurants typiques.
  7. Utilisez les compagnies aériennes dites “low cost” telles Ryanair ou EasyJet vous permettant de voyager d’une ville à une autre plus rapidement que par le train, et pour un coût moindre, voire parfois négligeable. Attention toutefois, ces compagnies utilisent souvent des aéroports situés en-dehors des agglomérations, renseignez-vous donc sur les moyens de transport disponibles à l’aéroport.
  8. Voyez la vie en classe “affaires”: durant l’été et les week-ends, Bruxelles et les capitales scandinaves offrent des promotions sur les chambres de haut standard. Il peut être judicieux de vous renseigner auprès de l’office du tourisme de la ville.
  9. Les pourboires : seuls les Américains laissent des pourboires de 15% à 20% de la note. En Europe, vous n’êtes pas obligé de laisser de pourboire. Pour vous donner un ordre d’idée, un pourboire récompense un service rendu et peut valoir entre 5% et 10% de la note, dans un restaurant. En revanche, si vous prenez un café ou un soda au bar, 20 ou 50 centimes d’euros feront l’affaire. Le plus simple est de demander conseil autour de vous !
  10. Dernière recommandation : achetez des pass pour les musées, ce qui vous fera gagner du temps et de l’argent : à titre d’exemple, le pass pour les musées de Paris est amorti après seulement quatre visites. Vous éviterez les longues files d’attente et vous n’hésiterez pas à rentrer dans un musée même pour une courte visite qui n’aurait pas justifié un ticket à plein tarif.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *