16. février 2012 · Commentaires fermés · Catégories: Mammifères, Primates et Singes d'Afrique
Nom anglais Vervet
Nom latin Chlorocebus pygerythrus

Le vervet est un primate de taille moyenne appartenant au genre Chlorocebus, qui compte 6 espèces.

Description du vervet

Jeune vervet  © P. de Wilde

Jeune vervet © P. de Wilde

♂ et ♀ Taille debout : 30 à 60 cm

Queue : 60 cm

Poids : 3,5 à 6 kg

Comment reconnaître le vervet ?

Empreinte de vervet

Empreinte de vervet

Le vervet, tout comme ses cousins du même genre, est un singe de taille moyenne à la fourrure claire (vert-gris sur la partie supérieure du corps, beige sur la partie inférieure) et à face noire encadrée de poils clairs. Ses testicules sont bleus et son pénis est rouge.

Photos de vervets

 

Vous avez de belles photos de vervets ? Partagez-les sur le Guide des Animaux africains

Mode de vie du vervet

Alimentation du vervet  

Le vervet est omnivore. Il préfère les fruits, mais se nourrit aussi de feuilles, de fleurs, d’insectes, de vers, d’œufs et parfois d’oiseaux.

Habitat du vervet 

Le vervet est semi-terrestre, il vit à la fois sur le sol et dans les arbres. Il privilégie les forêts ouvertes et les savanes, évitant les forêts trop denses et les zones dépourvues d’arbres.

Vie sociale et reproduction du vervet 

Vervet femelle avec son bébé

Vervet femelle avec son bébé

Le vervet vit en groupe de quelques dizaines d’individus. Le groupe est hiérarchisé et communique beaucoup, et chacun reste aux aguets en raison des nombreux prédateurs qui peuvent les attaquer dans ce terrain plus découvert que celui qu’habitent habituellement les singes de forêt.

Les femelles mettent 1 à 2 petits au monde après 5 mois de gestation. Ils savent grimper aux arbres au bout d’un mois, et sont allaités pendant un an, jusqu’à la naissance de la portée suivante. La maturité sexuelle est atteinte à 4 ans, et les mâles doivent quitter leur groupe maternel une fois adultes. Leur espérance de vie est d’environ 12 ans.

Où vivent les vervets ?

Répartition géographique du vervet en Afrique

Répartition géographique du vervet en Afrique

Les vervets sont répartis dans tout l’est de l’Afrique à partir de l’Éthiopie. On peut facilement les voir au Kenya, en Tanzanie, au Zimbabwe, au Zambie, au Mozambique, au Malawi et en Afrique du Sud.

Conseils pour voir les vervets en safari

Les vervets n’hésitent pas à s’approcher des humains pour leur voler leur pique-nique. Attention à leur tendance au chapardage !

Protection du vervet

Statut de conservation IUCN : préoccupation mineure.

Le vervet et ses cousins sont largement répandus dans la majorité de l’Afrique subsaharienne et ne sont pas considérés comme étant en danger d’extinction. Ils sont toutefois chassés pour leur viande en Afrique de l’ouest (mais pas en Afrique australe, où l’on ne mange pas de viande de singe), et surtout considérés comme des nuisibles par certains fermiers qui les pourchassent. Les installations humaines sont aussi sources de nombreux accidents pour ces singes qui n’hésitent pas à s’approcher des villages (électrocution, collision avec des voitures, etc.).

Des associations, qui s’inquiètent du traitement que lui infligent les humains, étudient et protègent le vervet, comme par exemple la Vervet Monkey Foundation.

Le saviez-vous ?

- Le vervet communique au sein de son groupe avec de nombreux signes (on en a recensé 40 à ce jour) et des cris tous différents : selon qu’il veuille intimider, se soumettre, jouer, alerter… il ne produira pas le même son. Les dangers sont indiqués par des cris très précis qui permettent à tout le groupe de réagir rapidement : le cri « python » provoque une montée dans les arbres, le cri « aigle » encourage le groupe à s’aplatir au sol, le cri « léopard » entraîne une dispersion… Quand les jeunes poussent un cri d’alerte, un adulte vérifie de quelle menace il s’agit car les jeunes ne maîtrisent pas tout de suite le « vocabulaire » du groupe.

- Le groupe de vervets est très hiérarchisé, et ce sont les liens familiaux qui priment : le rang de chacun est déterminé par celui de ses parents, les mères s’occupent beaucoup de leurs enfants (même si elles sont aidées par d’autres femelles), et les jeunes ont des relations fortes avec leurs grand-mères, quel que soit leur sexe. Comme chez beaucoup d’autres singes, l’épouillage mutuel sert à resserrer les liens sociaux et à passer des alliances.

- Le babouin est l’un des prédateurs du vervet, alors qu’il s’agit d’un singe tout comme lui.

- Le vervet est capable, comme d’autres singes de savane, de se tenir debout : il s’agit d’une posture d’observation.

- Le nom « vervet » est aussi utilisé pour désigner tous les membres du genre Chlorocebus : les 5 autres singes de ce groupe sont le singe vert (Chlorocebus sabaeus), le grivet ou callitriche (Chlorocebus aethiops), le vervet des montagnes de Bale (Chlorocebus djamdjamensis), le cercopithèque tantale (Chlorocebus tantalus) et le singe malbrouck (Chlorocebus cynosuros). On trouve toutes ces espèces en Afrique subsaharienne.

 

Autres aninaux de safari en relation

  • ChimpanzéChimpanzé Nom anglais Chimpanzee Nom latin Pan troglodytes Le chimpanzé est un primate qui vit en Afrique équatoriale. Description du chimpanzé ♂ Taille à l’épaule : 100 […]
  • GorilleGorille Nom anglais Gorilla Nom latin Gorilla gorilla ; Gorilla beringei Le gorille est un grand singe qui vit dans les forêts équatoriales d’Afrique. Description du […]
  • Porc-épicPorc-épic Nom anglais Porcupine Nom latin Hystrix africae-australis Le porc-épic est un rongeur nocturne portant de longs piquants noirs et blancs sur le dos. Description du […]
  • BabouinBabouin Nom anglais Baboon Nom latin Papio cynocephalus/hamadryas Le babouin est un primate vivant en Afrique subsaharienne. Description du babouin ♂ Taille à […]
  • ProtèleProtèle Nom anglais Aardwolf Nom latin Proteles cristatus Le protèle est un petit hyénidé insectivore. Description du protèle ♂ et ♀ Taille à l’épaule : 40 à 50 […]

Commentaires fermés.