09. août 2012 · Commentaires fermés · Catégories: Antilopes africaines, Mammifères · Tags:
Nom anglais Impala
Nom latin Aepyceros melampus

L’impala est une petite antilope d’Afrique connue pour ses sauts spectaculaires.

Description de l’impala

Jeune impala mâle, parc national Hwange (Zimbabwe)

Jeune impala mâle, parc national Hwange (Zimbabwe)

♂ Taille à l’épaule : 80 à 95 cm

Longueur (hors queue) : 125 à 145 cm

Queue : 30 à 45 cm

Cornes : 50 à 90 cm

Poids : 45 à 75 kg

♀ Taille à l’épaule : 75 à 90 cm

Longueur (hors queue) : 120 à 150 cm

Queue : 30 à 40 cm

Poids : 40 à 55 kg

Comment reconnaître l’impala ?

Empreinte d'impala

Empreinte d’impala

L’impala est une petite antilope dont l’allure générale rappelle nos biches d’Europe. Sa robe est marron sur le dos et la première moitié des flancs, beige sur le bas des flancs, et sa bouche, son ventre et le dessous de sa queue sont blancs. Les impalas possèdent des taches ou des lignes noires sur le bout des oreilles, le front, la queue et l’arrière-train, qui leur permettraient de se reconnaître entre eux. Leur corps est fin et musclé, leurs pattes sont très fines et très longues, un peu comme chez une gazelle. Le mâle est un peu plus grand que la femelle et il est le seul à porter des cornes, qui sont striées en recourbées en forme de « S ».

On distingue l’impala commun de l’impala à face noire grâce à la marque noire que porte ce dernier du front jusqu’au museau.

Photos d’impalas

 

Vous avez de belles photos d’impalas ? Partagez-les sur le Guide des Animaux africains

Mode de vie de l’impala

Alimentation de l’impala 

L’impala est un herbivore qui se nourrit principalement d’herbe et des feuilles. Il est moins sélectif dans ses choix de nourriture que d’autres antilopes, mais il a besoin de boire souvent.

Habitat de l’impala 

L’impala vit dans la savane plate où l’herbe abonde.

Vie sociale et reproduction de l’impala 

Jeune impala femelle bondissant, Pafuri, parc national Kruger (Afrique du Sud) © Dana Allen

Jeune impala femelle bondissant, Pafuri, parc national Kruger (Afrique du Sud) © Dana Allen

Les impalas vivent en groupes d’une vingtaine d’individus (femelles et jeunes menés par un mâle dominant), qui se rassemblent en harde plus importantes (jusqu’à 100 individus) à certaines saisons.

Le mâle est territorial durant la saison des amours et se bat pour empêcher les autres mâles de lui voler son harem de femelles. Cette occupation ne lui laisse parfois même pas le temps de se reproduire… Après 6 mois et demi de gestation, la femelle donne naissance à un petit qu’elle laisse caché jusqu’à ce qu’il soit capable de la suivre. Elle l’allaite pendant 5 mois. L’espérance de vie de l’impala est d’environ 12 ans.

Où vivent les impalas ?

Répartition géographique de l'impala en Afrique

Répartition géographique de l’impala en Afrique

Ils sont présents au Kenya (Masaï Mara, Samburu), en Tanzanie (Serengeti, Tarangire), au Botswana (Chobe, Moremi), au Zimbabwe (Hwange, Mana Pools, Gonarezhou), en Afrique du Sud (Hluhluwe, Kruger), en Namibie (Etosha, où l’on trouve des impalas à face noire), et en Zambie (Luangwa, Lower Zambezi, Kafue).

Conseils pour voir les impalas en safari

Cet animal diurne est répandu, on peut le voir assez facilement du moment qu’on ne l’effraie pas.

Protection de l’impala

Statut de conservation IUCN : préoccupation mineure.

L’impala commun (Aepyceros melampus melampus) est une des antilopes les plus répandues en Afrique, avec une population estimée à 2 millions d’individus, dont un quart vit dans des zones protégées. La deuxième sous-espèce d’impala, l’impala à face noire (Aepyceros melampus petersi), est quant à elle classée comme « vulnérable » puisqu’il ne subsiste que quelques milliers d’individus. Elle a été sauvée de l’extinction grâce à des programmes de protection et de réintroduction dans les années 1970.

Le saviez-vous ?

- L’impala est connu pour sa vélocité (90 km/h en vitesse de pointe) et ses bonds spectaculaires de plus de 3 mètres de haut et 10 mètres de long. Pour perturber les prédateurs, tout le groupe se met à bondir comme une nuée de sauterelles.

– On trouve souvent les impalas en compagnie des babouins, qui voient le danger arriver de loin et font tomber des fruits et des fleurs dont ces antilopes se régalent. Les impalas ont aussi une relation donnant-donnant avec les oiseaux pique-bœufs : ceux-ci les débarrassent des parasites tout en se régalant.

– L’impala mâle en rut est presque aussi bruyant qu’un cerf qui brame : il pousse des grognements sonores assez surprenants pour une créature aussi frêle !

- Les jeunes impalas ont un taux de mortalité très élevé : la moitié d’entre eux n’atteint pas l’âge adulte. Ils sont en effet des proies idéales pour les lions, les hyènes, les guépards, les léopards et les lycaons, qui ont plus de difficulté à attraper les impalas adultes en bonne santé qui sont trop agiles et rapides.

- Les impalas préfèrent dormir la nuit dans des espaces ouverts, car les prédateurs se cachent dans les bosquets. La fuite est leur meilleure option, même s’il arrive que les mâles chargent leurs adversaires cornes en avant.

 

Autres aninaux de safari en relation

  • PhacochèrePhacochère Nom anglais Warthog Nom latin Phacochoerus africanus Le phacochère est le plus commun des porcs sauvages d’Afrique. Description du phacochère ♂ Taille à […]
  • Oryx gazelleOryx gazelle Autres noms Gemsbok Nom anglais Oryx, Gemsbok Nom latin Oryx gazella L’oryx est un mammifère herbivore de la famille des bovidés. Description de […]
  • GirafeGirafe Nom anglais Giraffe Nom latin Giraffa camelopardalis La girafe est l’animal terrestre le plus grand en hauteur : son long cou peut faire culminer sa tête à 5,2 […]
  • GuépardGuépard Nom anglais Cheetah Nom latin Acinonyx jubatus Le guépard est un grand félin taillé pour la course qui vit dans la savane africaine. Description du guépard ♂ […]
  • Hyène tachetéeHyène tachetée Nom anglais Spotted hyena Nom latin Crocuta crocuta La hyène tachetée est la plus répandue des hyènes. Description de la hyène tachetée ♂ Taille à l’épaule : […]

Commentaires fermés.